Finance & gouvernance

Augustin de Romanet est reconduit dans ses fonctions de Président-directeur général

Le 29 mai 2019, Augustin de Romanet a été nommé Président-directeur général d'Aéroports de Paris SA - Groupe ADP, par décret du Président de la République. 

Augustin de Romanet avait été renouvelé dans ses fonctions d'administrateur par l'Assemblée générale des actionnaires du 20 mai 2019 et le Conseil d'Administration du 20 mai 2019 avait proposé au Président de la République qu'il soit renouvelé aux fonctions de Président-directeur général de la société.
À l'issue de leur audition de M.de Romanet, le 22 mai, dans le cadre l'article 13 de la Constitution, les commissions du Développement durable et de l'Aménagement du Territoire respectives de l'Assemblée nationale et du Sénat se sont prononcées en faveur de la proposition de nomination, par le Président de la République, de M. de Romanet, aux fonctions de Président-directeur général d'Aéroports de Paris SA-Groupe ADP. 

Augustin de Romanet Président-directeur général d'Aéroports de Paris SA - Groupe ADP a déclaré :
"Je remercie le Président de la République et le gouvernement de leur confiance renouvelée. Notre priorité sera de poursuivre nos efforts pour accueillir les passagers dans les meilleures conditions de sécurité et de qualité de service. Nous poursuivrons le développement du Groupe ADP en France et à l'étranger, en lien étroit avec les territoires voisins de nos plateformes."        
               
Principaux chantiers du Groupe ADP menés entre 2014 et 2019 : 

- Croissance du trafic à Paris et renforcement de la connectivité de la plateforme de correspondance (Hub) : Entre 2014 et 2018, les aéroports parisiens auront accueilli près de 12,7 millions de passagers supplémentaires et franchi, en 2017, le seuil symbolique des 100 millions de passagers par an. Cette croissance est notamment le fruit d'une politique de Route Development visant à attirer  le trafic à Paris, qui s'est traduite l'an dernier par l'ouverture record de 68 nouvelles lignes. Leader en Europe pour le trafic international, le hub de Paris est également le mieux connecté avec la Chine.

- Concrétisation du projet de liaison ferroviaire CDG Express :
Au cours des trois dernières années, le projet du CDG Express a franchi plusieurs étapes déterminantes et est aujourd'hui entré dans une phase opérationnelle. Le cadre juridique et le schéma financier du projet ont été clarifiés et définis. Le contrat de concession entre l'État et le gestionnaire de l'infrastructure a été signé en février 2019. 

- Amélioration de l'accueil et de la qualité de service pour les passagers :
À l'image du déploiement des sas Parafe permettant le contrôle automatique des passeports à la frontière ou de la refonte des zones commerciales internationales, d'importants efforts ont été accomplis permettant aux aéroports parisiens de gagner en hospitalité et en qualité de service pour les passagers. Paris-Charles de Gaulle a ainsi connu une forte progression au sein du classement Skytrax passant de 94ème en 2014 à la 30ème place mondiale en 2019

- Lancement de deux nouvelles marques avec "Groupe ADP" et "Paris Aéroport" :
L'entreprise s'est profondément transformée, mais son architecture de marques n'avait pas évoluée depuis 2005. Si la dénomination sociale demeure "Aéroports de Paris SA", un nouvel univers de marques a vu le jour en 2016 avec d'une part, "Groupe ADP ", une marque institutionnelle exportable dans le monde entier, et d'autre part, "Paris Aéroport", une marque grand public déployée sur les aéroports parisiens pour parler aux passagers.

- Transfert du siège social au cœur de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle :
Pour se rapprocher davantage de ses clients, compagnies aériennes et passagers, le groupe a déménagé son siège social du centre de Paris pour l'installer, depuis le 29 mars 2017, dans le quartier de Roissypole, situé au cœur de la plateforme aéroportuaire de Paris-Charles de Gaulle.

- Déploiement à l'international et construction d'un groupe mondial :
Les activités internationales ont été réorganisées en 2017 avec la création d'ADP International et la constitution d'un réseau de bureaux régionaux. Le Groupe ADP a aussi procédé à des opérations structurantes en prenant des participations "contrôlantes" dans TAV Airports et dans AIG, concessionnaire de l'aéroport d'Amman en Jordanie, deux sociétés consolidées désormais par intégration globale. En 2018, le Groupe ADP est le numéro un mondial de la gestion aéroportuaire avec 281,4 millions de passagers[1] et 25 aéroports gérés dans le monde.

- Respect du plan Connect 2020 et préparation du prochain contrat de régulation économique :
Le Groupe ADP a mis en œuvre en 2016 un plan stratégique baptisé Connect 2020, qui implique un effort d'investissement sans précédent pour optimiser les infrastructures aéronautiques parisiennes tout en assurant une modération tarifaire accrue pour les compagnies aériennes, grâce à une discipline financière et à la maîtrise des charges. À ce jour, le plan Connect 2020 se concrétise conformément aux attentes avec certaines infrastructures majeures qui ont été livrées dans les temps à l'image d'Orly 3, le bâtiment de jonction des anciennes aérogares sud et ouest, qui incarne le renouveau de l'aéroport Paris-Orly. D'autres nouvelles installations sont prévues d'ici fin 2020 (liaison des terminaux 2B-2D et fusion des satellites du terminal 1 à Paris-Charles de Gaulle).
Le Groupe ADP a également rendu public en avril 2019 le Dossier Public de Consultation qui contient les propositions détaillées de l’entreprise pour le contrat de régulation économique 2021-2025. Ce dossier traduit l’ambition du Groupe ADP pour les plateformes parisiennes et la conviction que la qualité des investissements qu’il réalise au profit des passagers, des compagnies aériennes et des partenaires fonde la compétitivité de la place aéroportuaire francilienne


BIO EXPRESS
Né le 2 avril 1961, diplômé de l'Institut d'Études Politiques de Paris et ancien élève de l'École Nationale d'Administration, Augustin de Romanet est Président-directeur général d'Aéroports de Paris SA- Groupe ADP depuis le 28 novembre 2012,
Il a été Directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations de mars 2007 à mars 2012.
Auparavant, il fut Secrétaire général adjoint de la présidence de la République de juin 2005 à octobre 2006 et a exercé de hautes responsabilités au sein de cabinets ministériels. Entre 2002 et 2005, il fut notamment Directeur du cabinet d'Alain Lambert, ministre délégué au Budget, Directeur adjoint  du cabinet de Francis Mer, ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie, Directeur de cabinet de Jean-Louis Borloo, ministre de l'Emploi, du travail et de la cohésion sociale et Directeur adjoint du cabinet du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin.
 
1 voir le communiqué financier en date du 14 février 2019.
loader
Voir plus