Finance & gouvernance

Avec 281,4 millions de passagers (+7,6 %), le Groupe ADP devient, en 2018, numéro 1 mondial de la gestion aéroportuaire

Résultats annuels 2018 [1] du Groupe ADP
  • Trafic du Groupe ADP : + 7,6 %[2] à 281,4 millions de passagers[3]
  • Trafic de Paris Aéroport : + 3,8 % à 105,3 millions de passagers
  • Bonne performance du chiffre d'affaires consolidé (4 478 millions d'euros), portée par la croissance des activités aéronautiques à Paris et l'intégration globale de TAV Airports depuis 2017 et d'Airport International Group (AIG) depuis avril 2018[4] (+4,6 % à 3 137 millions d'euros hors effet de ces intégrations globales). Le chiffre d'affaires par passager[5] des boutiques côté pistes est en légère hausse à 18,4 € (+ 0,6 %)
  • EBITDA[6] à 1 961 millions d'euros, en hausse de 393 millions d'euros (+25,1%) grâce à l'intégration globale de TAV Airports et d'AIG, au dynamisme du trafic et à la maîtrise des charges courantes (+ 5,6 %, à 1 359 millions d'euros hors intégration globale de TAV Airports et d'AIG)
  • Résultat opérationnel courant (y compris MEE[7] opérationnelles) à 1 237 millions d'euros, en hausse de 207 millions d'euros, soutenu par les contributions de TAV Airports (+170 millions d'euros) et d'AIG (+33 millions d'euros)
  • RNPG[8] à 610 millions d'euros, en hausse de 39 millions d'euros
 (en millions d'euros -
  sauf indications contraires)
 2018 (1)  2017 (1)               2018/2017 (1)
 Chiffre d'affaires  4 478  3 617  +23,8%  +861M€
 EBITDA  1 961  1 567  +25,1%  +393M€
 Résultat opérationnel courant                           
 (yc MEE opérationnelles)
 1 237 1 030  +20,1%  +207M€
 Résultat net part du Groupe  610  571  +6,9%  +39M€
 CA/PAX (€)  18,4  18,2  +0,6%  +0,2€
(1) A l'exception du CA/PAX, ces données prennent en compte l'intégration globale des résultats de TAV Airports, depuis le 2nd semestre 2017, et l'intégration globale des résultats d'AIG à partir d'avril 2018

Prévisions 2019 du Groupe ADP
  • Trafic de Paris Aéroport : hypothèse de croissance du trafic comprise entre +2% et +2,5 % en 2019 vs. 2018
  • Trafic de TAV Airports : hypothèse de baisse du trafic comprise entre -38% et -42% par rapport à 2018 hors Istanbul Atatürk en 2019
  • EBITDA consolidé 2019[9] [10] [11]: baisse comprise entre -8 % et -13 %, tenant compte de la fermeture de l’aéroport d’Istanbul Atatürk[10] 
  • EBITDA consolidé retraité de la contribution d'Istanbul Atatürk en 2018 (pro forma) et en 2019 : hausse comprise entre + 1 % et + 5 % vs. 2018
  • EBITDA hors intégration globale de TAV Airports et d'AIG[11]: hausse comprise entre +1% et +2%
  • Maintien d'un taux de distribution de 60 % du RNPG 2019 pour le dividende
Révisions des objectifs 2020
  • Trafic Groupe : croissance révisée comprise entre +2,8% et +3,2%  2016-2020 (vs. +2,5% précédemment) dont international entre +3,6% et +4% (vs. +3,6% précédemment)
  • EBITDA consolidé 2020[11] (hors intégration globale de TAV Airports et AIG) : hausse comprise entre +30 et +40% entre 2014 et 2020e (inchangé)
  • ROCE du périmètre régulé : révision à une fourchette 5,6% - 5,8% (vs. 5,4% précédemment)
  • Charges opérationnelles par passager sur le périmètre régulé (en euros constants) : révision à une baisse comprise entre -10% et -15% entre 2015 et 2020 (vs. - 8% précédemment)
  • Charges courantes ADP SA : progression à un niveau inférieur ou égal à 2,2%[13] en moyenne par an entre 2015 et 2020 (inchangé)
  • Dividende : Maintien d'un taux de distribution de 60% du RNPG pour le dividende (inchangé)
  • Chiffre d'affaires par passager[5] : 23 euros en année pleine après livraison des projets d'infrastructures (inchangé)
  • Qualité de service : précision portant sur la note globale de qualité de service ACI/ASQ : 4 en 2020 en année pleine après livraison des projets d’infrastructure (vs. 4 en 2020 précédemment)
  • Loyers immobiliers externes (hors refacturations et indexation) : croissance comprise entre +10% et +15% entre 2014 et 2020e (inchangé)
  • Objectif de notation extra-financière : Révision de la notation extra-financière à 86/100 (vs. 83/100 précédemment)
 
Augustin de Romanet, Président-directeur général d'Aéroports de Paris - Groupe ADP, a déclaré :
"Le trafic du Groupe ADP a progressé de 7,6% en 2018 pour atteindre 281,4 millions de passagers propulsant le groupe au rang de numéro 1 mondial de la gestion aéroportuaire en nombre de passagers. Les résultats 2018 sont excellents sur l'ensemble des activités. En 2018, le chiffre d'affaires progresse  de 24% à 4 478 millions d'euros et l'EBITDA de 25% à 1 961 millions d'euros. Le résultat net part du Groupe est en croissance de 6,9%, à 610 millions d'euros, et permet de proposer un dividende de 3,70 euros par action à la prochaine assemblée générale.
L'année 2018 a vu s'accélérer les grands travaux d'infrastructures prévus dans le cadre du Contrat de Régulation Economique pour la période tarifaire 2016-2020 nécessaires pour accueillir le trafic en croissance soutenue sur les plates-formes parisiennes. Elle a également vu le déploiement de la stratégie du Groupe ADP sur le plan international avec la prise de contrôle d'Airport International Group, concessionnaire de l'aéroport international d'Amman en Jordanie. TAV Airports affiche d'excellents résultats grâce notamment à une croissance du trafic de 10,4% et à  l'acquisition de la société de gestion de l'aéroport d'Antalya en mai 2018.
Le Groupe ADP tient la trajectoire qu'il s'était fixée et grâce à la bonne tenue du trafic et à sa discipline financière, révise à la hausse certains de ses objectifs pour 2020 notamment la rentabilité des capitaux employés sur le périmètre régulé. Cette performance sera mise au service de la croissance long terme de nos infrastructures. Je vous donne rendez-vous le 5 avril pour notre journée investisseurs."
 
[1] Les procédures d'audit des commissaires aux comptes ont été effectuées mais le rapport d'audit sur la certification des comptes est en cours d'élaboration. Les extraits de comptes présentés ci-après sont des projets de comptes.
[2] Sauf indication contraire, les pourcentages comparent les données de l'année 2018 aux données équivalentes de 2017
[3] Les données du trafic passager des aéroports gérés par TAV Airports sont prises en compte intégralement conformément aux pratiques de communication financière de TAV Airports. Cependant, à la suite de la prise de participation par TAV Airports dans Antalya à hauteur de 49 %, le trafic de cette plate-forme est intégré à 100 % depuis janvier 2017 pour les besoins de cette analyse alors que TAV Airports l'intègre uniquement depuis mai 2018.
[4] Voir communiqués du 7 juillet 2017 et du 19 avril 2018 disponibles sur www.groupeadp.fr
[5] Chiffre d'affaires des boutiques côté pistes divisé par le nombre de passagers au départ (CA/Pax)
[6] Chiffre d'affaires et autres produits ordinaires diminués des achats et charges courantes opérationnelles hors amortissements/dépréciations d'actifs corporels/incorporels
[7] Mises en équivalence
[8] Résultat net part du Groupe
[9] La prévision d'EBITDA de TAV Airports, sous-jacente à la prévision d'EBITDA Groupe, repose sur les hypothèses de change suivantes : EUR/TRY = 6,7, EUR/USD = 1,17
[10] La fermeture de l'aéroport d'Atatürk est attendue à compter du 3 mars 2019. Dès lors, s'agissant d'une activité abandonnée au sens d'IFRS5, la contribution de cet aéroport en 2019 ne sera pas intégrée dans l'EBITDA
[11]  Prend en compte l'instauration du dispositif mettant à la charge d'Aéroports de Paris 6% des coûts jusqu'alors couverts intégralement par la taxe d'aéroport, conformément à l'article 179 de la loi n°2018-1317 du 28 décembre 2018 de finances.
[12] Hors effet éventuel sur les comptes d'ADP lié à l'adoption de la loi Pacte
[13] Consommations intermédiaires, charges de personnel hors engagements sociaux et participation, impôts et taxes, hors Société du Grand Paris (SGP)