Finance & gouvernance

Un 1er trimestre de l'année 2020 marqué par les premiers impacts de la pandémie de Covid-19

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2020 [1]
 
Chiffre d'affaires consolidé en baisse de 5,6 % [2] [3] à 911 millions d'euros (baisse de 15,1 % hors intégration globale de Société de Distribution Aéroportuaire et de Relay@ADP)
 
  • Trafic du Groupe ADP [4] [5] [6] : baisse de 10,1 %, à 44,5 millions de passagers
  • Trafic de Paris Aéroport (Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly) : - 20,9 %, à 18,8 millions de passagers
  • Activités aéronautiques (- 15,0 %) : baisse du produit des redevances aéronautiques (- 17,0 %, à 210 millions d'euros)
  • Commerces et services (+ 19,8 %) : augmentation du montant du chiffre d'affaires des activités commerciales du fait de la consolidation par intégration globale de Société de Distribution Aéroportuaire et de Relay@ADP [7] à compter d'avril 2019. Hors cette intégration globale, le chiffre d'affaires de ce segment serait en baisse de 16,7 %. Le chiffre d'affaires par passager [8] des boutiques côté pistes est en hausse de 3,5 %, à 20,0 €
  • Immobilier (+ 2,8 %) : croissance du chiffre d'affaires externe [9] (+ 3,2 %, à 70 millions d'euros) porté par l'effet en année pleine des contrats signés en 2019
  • International et développements aéroportuaires (- 16,8 %) : baisse des chiffres d'affaires de TAV Airports (- 21,2 %) et d'Airport International Group (-15,9 %)
  • Autres activités (- 11,7 %) : baisse du fait de la diminution des refacturations d'études au titre du projet CDG Express
  
Évolution du chiffre d'affaires consolidé du 1er trimestre de l'année 2020 par rapport à celui du 1er trimestre 2019
 
 (en millions d'euros - sauf indications contraires) 3M 2020 3M 2019 (2) 2020/2019 (2)
 Chiffre d'affaires (1) 911   966   - 5,6 %
 Activités aéronautiques  376   442   - 15,0 %
 Commerces et services 297   248   + 19,8 %
      dont Société de Distribution Aéroportuaire 133   N/A  N/A
      dont Relay@ADP  15   N/A  N/A
 Immobilier 83   80   + 2,8 %
 International et développements aéroportuaires 182    219   - 16,8 %
      dont TAV Airports 118    149   - 21,2 %
      dont AIG 45   53   - 15,9 %
 Autres activités 35   40   - 11,7 %
 Eliminations inter-segments - 61   - 63   - 3,8 %
1. Ces données prennent en compte la consolidation par intégration globale des comptes de Société de Distribution Aéroportuaire et de Relay@ADP depuis avril 2019.
2. Le chiffre d'affaires consolidé de 1 080 millions d'euros au 31 mars 2019 qui a été publié le 26 avril 2019 a été retraité afin de prendre en compte, conformément à la norme comptable IFRS 5, l'arrêt de l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk à partir du 6 avril 2019. Le chiffre d’affaires consolidé retraité n'intègre donc pas le chiffre d'affaires de l'aéroport d'Istanbul Atatürk au titre de 2019. Pour mémoire, le chiffre d'affaires relatif à l'aéroport d'Istanbul Atatürk s'élevait à 115 millions d'euros pour le 1er trimestre 2019.

 

Augustin de Romanet, Président-directeur général d'Aéroports de Paris SA - Groupe ADP, a déclaré :
"Ce premier trimestre a été marqué par la pandémie de Covid-19 dont l'ampleur et les effets n'ont cessé de s'amplifier. Dans ce contexte, le Groupe ADP a pris la mesure de la crise et ses priorités ont été d'assurer la sécurité de ses collaborateurs et de ses clients. Par ailleurs, le groupe a rapidement engagé un important plan d'optimisation opérationnel et financier afin de stabiliser sa situation financière mais également de tenir compte de la situation de ses clients compagnies aériennes et de ses prestataires. L'ensemble des activités du groupe ayant été fortement affecté au mois de mars, le chiffre d'affaires consolidé a baissé en moyenne de 5,6 % sur les trois premiers mois de 2020, à 911 millions d'euros. Hors intégration globale de Société de Distribution Aéroportuaire et Relay@ADP, le chiffre d'affaires est en baisse de 15,1%.
Pour le 1er trimestre 2020, le trafic du groupe a baissé de10,1 %, avec un total de 44,5 millions de passagers, et celui de Paris Aéroport de 20,9%, avec 18,8 millions de passagers. Cette baisse du trafic s'est amplifiée en avril et devrait demeurer à un bas niveau en mai. Une reprise progressive est attendue à partir du mois de juin. La clé de la reprise sera de redonner confiance aux voyageurs, principalement en les réassurant sur les conditions sanitaires qui leur seront garanties tant au départ, en vol, qu'à l'arrivée. C'est un enjeu qui concerne tout le secteur aérien, qui doit ainsi s'attacher à rétablir de manière concertée un écosystème de confiance. Je tiens à saluer l'engagement et l'esprit de responsabilité des salariés du groupe dans ces moments difficiles."


____________________
[1] Ce document est établi volontairement par Aéroports de Paris. Voir la position-recommandation de l'AMF – Guide de l'information permanente et de la gestion de l'information privilégiée– DOC-2016-08.
[2] Sauf indication contraire, les pourcentages mentionnés comparent les données sur les 3 premiers mois de l'année 2020 aux données équivalentes de l'exercice 2019.
[3] Le chiffre d'affaires consolidé de 1 080 millions d'euros au 31 mars 2019 qui a été publié le 26 avril 2019 a été retraité afin de prendre en compte, conformément à la norme comptable IFRS 5, l'arrêt de l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk à partir du 6 avril 2019. Le chiffre d’affaires consolidé retraité n'intègre donc pas le chiffre d'affaires de l'aéroport d'Istanbul Atatürk au titre de 2019. Pour mémoire, le chiffre d'affaires relatif à l'aéroport d'Istanbul Atatürk s'élevait à 115 millions d'euros pour le 1er trimestre 2019.
[4] Trafic du groupe @100 % sans prendre en compte le trafic de l'aéroport d'Istanbul Atatürk en 2019 (se référer à la page 6 pour le détail du calcul). Pour information, en prenant en compte le trafic de l'aéroport d'Istanbul Atatürk en 2019, le trafic groupe à 100 % est en baisse de 31,2 % sur le 1er trimestre.
[5] Trafic du groupe intégrant le trafic des aéroports de Delhi International Airport Limited (DIAL), Hyderabad International Airport Limited (GHIAL) et de Mactan–Cebu International Airport à compter du 1er mars 2020 (sur les prises de participation actuelles et à venir dans la société GMR Airports, voir les communiqués de presse des 20 et 26 février 2020). Hors intégration des aéroports de GMR Airports à compter du 1er mars 2020, la baisse du trafic groupe serait de 20,1 % sur le 1er trimestre.
[6] Les données du trafic passager des aéroports gérés par TAV Airports sont prises en compte intégralement conformément aux pratiques de communication financière de TAV Airports, y compris le trafic d'Istanbul Atatürk jusqu'au 6 avril 2019.
[7] Le Groupe ADP a revu en avril 2019 ses liens avec les actionnaires des sociétés Société de Distribution Aéroportuaire et Relay@ADP et considère depuis exercer le contrôle exclusif sur ces deux entités ainsi que sur MZLZ-TRGOVINA D.o.o (Société de Distribution Aéroportuaire Croatie). Comptabilisées précédemment selon la méthode de la mise en équivalence, ces sociétés sont consolidées par intégration globale depuis avril 2019.
[8] Chiffre d'affaires des boutiques côté pistes divisé par le nombre de passagers au départ (CA/Pax).
[9] Réalisé avec des tiers (hors Groupe).
loader
Voir plus