Finance & gouvernance

Chiffre d'affaires consolidé du 1er trimestre de l'année 2019 en hausse de 11,9 % porté par une bonne performance de tous les segments d'activité

Information financière trimestrielle au 31 mars 2019 [1]
 
Chiffre d'affaires consolidé avec intégration globale (IG) de TAV Airports et d'Airport International Group (AIG) en hausse de 11,9 % [2], soit + 115 millions d'euros, à 1 080 millions d'euros. Hors IG d'AIG applicable depuis avril 2018, le chiffre d'affaires consolidé serait en hausse de 6,4 %.
 
  • Trafic du Groupe ADP : + 0,4 % à 58 millions de passagers [3] sur les trois premiers mois de l'année 2019 (vs. 57,8 millions de passagers sur la même période en 2018), qui s'explique principalement par la baisse du trafic domestique enregistrée dans les aéroports turcs de TAV Airports.
  • Trafic de Paris Aéroport [4] : + 4,1 % à 23,7 millions de passagers (vs. 22,8 millions de passagers sur les trois premiers mois de l'année 2018), grâce au trafic international (+ 5,5 %) et au dynamisme des compagnies à bas coûts (+ 4,8 %).
  • Activités aéronautiques (+ 3,8 %) : croissance du produit des redevances aéronautiques (+ 5,5 %, à 253 millions d'euros) du fait de l'augmentation tarifaire au 1er avril 2018 (+ 2,125 %) [5] et de la bonne croissance du trafic.
  • Commerces et services (+ 7,5 %) : bonne dynamique des activités commerciales (+ 6,0 %, à 111 millions d'euros) portées par les résultats des boutiques côtés pistes (+ 11,0 %) et des bars & restaurants (+ 5,3 %). Le CA/Pax [6] est en hausse sur le 1er trimestre de 2019 (+ 3,7 %, à 19,3 €), du fait notamment de la réouverture progressive des boutiques du terminal 2E Hall L à Paris-Charles de Gaulle suite à des travaux, et du plein effet des ouvertures du second semestre 2018.
  • Immobilier (+ 8,2 %) : croissance du chiffre d'affaires externe (+ 6,2  %, à 69 millions d'euros) porté par de nouveaux contrats.
  • International et développements aéroportuaires (+30,4 %): le chiffre d’affaires reflète les contributions de TAV Airports, à hauteur de 264 millions d’euros, et d’AIG, à hauteur de 53 millions d’euros sur les trois premiers mois de l'année 2019.
  • Autres activités (+ 9,4 %) : hausse liée aux remboursements d'études et travaux réalisés pour le projet CDG Express.
Evolution du chiffre d'affaires consolidé du 1er trimestre de l'année 2019 par rapport à celui du 1er trimestre 2018
 (en millions d'euros)  3M 2019  3M 2018   Variation               2019/2018
 Chiffre d'affaires  1 080  965  + 11,9 %
 Activités aéronautiques  442  426  + 3,8 %
 Commerces et services  248  230  + 7,5 %
 Immobilier  80  74  + 8,2 %
 International et développements aéroportuaires  334  256  + 30,4 %
 dont TAV Airports  264  243  + 9,0 %
 dont AIG  53  -  N/A
 Autres activités  40  37  + 9,4 %
 Eliminations inter-segments  (63)  (58)  + 10,0 %

Rappel des hypothèses et prévisions 2019, révisées depuis la publication des résultats annuels 2018 le 14 février 2019
  • Trafic de Paris Aéroport : révision de l'hypothèse de croissance du trafic comprise entre + 2,5 % et + 3,0 % en 2019 par rapport à 2018 (vs. + 2,0 % et + 2,5 % précédemment).
  • Trafic de TAV Airports : hypothèse de baisse trafic comprise entre - 38 % et - 42 % par rapport à 2018 (calculée hors Istanbul Atatürk) (inchangée).
  • EBITDA consolidé 2019: baisse comprise entre - 8 % et - 13 % par rapport à 2018 tenant compte de la fermeture de l'aéroport d'Istanbul Atatürk [7] (inchangée).
  • EBITDA consolidé retraité de la contribution d'Istanbul Atatürk en 2018 (pro forma) et en 2019 : hausse comprise entre +1 % et + 5 % par rapport à 2018 (inchangée).
  • EBITDA consolidé 2019, hors intégration globale de TAV Airports et d'AIG [8] : hausse comprise entre + 1 % et + 2 % (inchangée).
  • Maintien d'un taux de distribution de dividende de 60 % du Résultat net part du Groupe 2019 pour le dividende (inchangée).
Augustin de Romanet, Président-directeur général d'Aéroports de Paris SA – Groupe ADP, a déclaré : " Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2019 progresse de 11,9 % à 1 080 millions d'euros porté par une très bonne performance de l'ensemble des activités du Groupe. A Paris, la croissance des activités commerciales continue d'être soutenue et le chiffre d'affaires par passager des boutiques côté pistes est en hausse à 19,3 euros. A l'international, TAV Airports affiche de bons résultats pour ce 1er trimestre malgré une baisse du trafic domestique et la dépréciation de la livre turque. Les vols commerciaux de l'aéroport d'Atatürk ont été transférés vers le nouvel aéroport d'Istanbul, le 6 avril 2019. Compte tenu des très bons chiffres de trafic sur Paris Aéroport sur ce 1er trimestre (+ 4,1 %), l'hypothèse de croissance du trafic est relevée à une fourchette comprise entre + 2,5 % et + 3,0 %, contre +2,0 % et +2,5 % précédemment. L'ensemble de nos autres prévisions pour 2019 sont confirmées."
 
[1] Ce document est établi volontairement par Aéroports de Paris. Voir la position-recommandation de l'AMF – Guide de l'information permanente et de la gestion de l'information privilégiée– DOC-2016-08.
[2] Sauf indication contraire, les pourcentages mentionnés comparent les données sur le 1er trimestre de l'année 2019 aux données équivalentes de l'exercice 2018.
[3] Les données du trafic passager des aéroports gérés par TAV Airports sont prises en compte intégralement conformément aux pratiques de communication financière de TAV Airports. Cependant, à la suite de la prise de participation par TAV Airports dans Antalya à hauteur de 49 %, le trafic de cette plate-forme est intégré à 100 % depuis janvier 2018 pour les besoins de cette analyse alors que TAV Airports l'intègre uniquement depuis mai 2018.
[4] Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly.
[5] Pour la période tarifaire allant du 1er avril 2018 au 31 mars 2019, l'augmentation tarifaire est de + 2,125 % (hors redevance Personne Handicapée ou à Mobilité Réduite).
[6] Estimation du chiffre d'affaires des boutiques côté pistes par passager au départ.
[7] L’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk ayant été arrêtée le 6 avril 2019 suite au transfert des vols commerciaux d'Istanbul Atatürk vers le nouvel aéroport d'Istanbul (voir communiqué de presse du 8 avril 2019), les dispositions de la norme IFRS 5 relatives aux activités arrêtées doivent s'appliquer à TAV Istanbul à compter de cette date. Ainsi, pour les comptes semestriels et annuels 2019, l'intégralité du chiffre d’affaires et des charges de TAV Istanbul au titre de l'année 2019 seront présentés sur une ligne distincte "résultat net des activités non poursuivies" au compte de résultat. Le chiffre d'affaires, l'EBITDA et le résultat opérationnel consolidés du Groupe ne prendront donc plus en compte l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk (Chiffre d'affaires de 115 M € au T1 2019, vs 111 M€ au T1 2018).
[8] Prend en compte l'instauration du dispositif mettant à la charge d'Aéroports de Paris 6% des coûts jusqu'alors couverts intégralement par la taxe d'aéroport, conformément à l'article 179 de la loi n°2018-1317 du 28 décembre 2018 de finances.