Finance & gouvernance

Bonne performance de l'ensemble des activités, stabilité du dividende et préparation de la croissance future

Résultats annuels 20191 du Groupe ADP
 
  • Trafic du Groupe ADP : en prenant en compte le trafic d'Istanbul Atatürk en 2018 et en 2019 jusqu'au 6 avril 2019, date de l'arrêt des vols commerciaux sur cet aéroport, le trafic du Groupe est en baisse de – 16,7 %2 3 par rapport à 2018. Hors trafic d'Istanbul Atatürk pour 2018 et 2019, le trafic du Groupe de l'année 2019 est en hausse + 2,3 %3 par rapport à l'année 2018, à 218 millions de passagers.
  • Trafic de Paris Aéroport (Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly) : + 2,5 % à 108 millions de passagers.
  • Bonne performance du chiffre d'affaires consolidé (4 700 millions d'euros), portée par la croissance des activités aéronautiques à Paris, le dynamisme des activités commerciales à Paris, l'impact de l'intégration globale dans les comptes du Groupe de Société de Distribution Aéroportuaire et Relay@ADP4 depuis avril 2019, et d'Airport International Group (AIG) depuis avril 2018. Le chiffre d'affaires par passager5 des boutiques côté pistes est en hausse de 7,3 % à 19,7 €.
  • EBITDA6 à 1 772 millions d'euros, en hausse de 92 millions d'euros (+ 5,5 %), notamment grâce à la croissance de TAV Airports et à l'intégration globale de Société de Distribution Aéroportuaire, Relay@ADP et d'AIG.
  • Résultat opérationnel courant 7 à 1 094 millions d'euros, en baisse de 29 millions d'euros.
  • Résultat Net Part du Groupe à 588 millions d'euros, en baisse de 22 millions d'euros (- 3,5 %).
 
(en millions d'euros - sauf indications contraires) 2019  2018 2019/2018
Chiffre d'affaires(1) (2) 4 700   4 007 + 693 M€ + 17,3 %
EBITDA(1) (2) 1 772   1 680 + 92 M€ + 5,5 %
Résultat opérationnel courant (1) (2)  1 094   1 123 - 29 M€ - 2,6 %
Résultat net part du Groupe(1) (2) 588   610 - 22 M€ - 3,5 %
CA/PAX Paris (€) 19,7 € 18,4 €   + 7,3 %
(1). Ces données prennent en compte l'intégration globale des résultats de Société de Distribution Aéroportuaire et Relay@ADP depuis avril 2019, et celle des résultats d'AIG depuis d'avril 2018
(2). Le chiffre d’affaires et les charges de TAV Istanbul au titre des années 2018 et 2019 sont présentés sur une ligne distincte du compte de résultat intitulée "résultat net des activités non poursuivies", conformément à la norme IFRS 5. Le chiffre d'affaires, l'EBITDA et le résultat opérationnel consolidés du Groupe ne prennent donc plus en compte l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk en 2018 et en 2019. Par ailleurs, la ligne "résultat net des activités non poursuivies" comprend également le profit faisant suite à la notification par les autorités turques de l'indemnisation due à TAV Airports pour fermeture anticipée de l'aéroport d'Istanbul Atatürk, net d'impôts et de l'impact de la sortie des actifs correspondant (soit 31 M€ avant élimination des intérêts minoritaires) (voir communiqué de presse du 26 décembre 2019)


Prévisions 2020 du Groupe ADP
 
  • Trafic de Paris Aéroport : hypothèse de croissance du trafic comprise entre + 2,0 % et + 2,5 % en 2020 par rapport à 2019.
  • Trafic de TAV Airports : hypothèse de croissance du trafic comprise entre + 3 % et + 5 % en 2020 par rapport à 2019 hors Istanbul Atatürk.
  • EBITDA consolidé 2020 du Groupe 8 9 10 11 : hausse comprise entre + 3,5 % et + 5,5 % en 2020 par rapport à 2019.
  • EBITDA consolidé 202010 11, hors intégration globale de TAV Airports et d'AIG: hausse comprise entre + 3 % et + 4,5 % en 2020 par rapport à 2019.
  • Dividende proposé(12) de 3,70€ par action au titre de l'exercice 2019 stable par rapport à l'exercice 2018.
 
Augustin de Romanet, Président-directeur général d'Aéroports de Paris – Groupe ADP, a déclaré : "L'année 2019 a été marquée par la fermeture anticipée de l'aéroport Atatürk en Turquie début avril. Le Groupe ADP se félicite que le Gouvernement turc ait tenu ses engagements en compensant le manque à gagner dû à l'expiration anticipée de cette concession. Le trafic total du Groupe ADP s'établit à 234,5 millions de passagers pour l'année 2019, en baisse de 16,7% par rapport à 2018.  Pour autant, sans prendre en compte le trafic de l'aéroport d'Atatürk, le trafic du Groupe a progressé de +2,3% par rapport à 2018. En 2019, le chiffre d'affaires progresse de plus de 17% à 4 700 millions d'euros et l'EBITDA de 5,5% à 1 772 millions d'euros grâce à une bonne performance de toutes les activités et une maîtrise des charges. Le résultat net part du Groupe est à 588 millions d'euros, en légère baisse. Il est proposé un dividende de 3,70 euros par action, stable par rapport à 2018, à la prochaine assemblée générale".


[1] Ce communiqué de presse présente les résultats consolidés arrêtés par le conseil d'administration du 10 février 2020 et examinés par le comité d'audit du 6 février 2020. Les procédures d'audit des commissaires aux comptes ont été effectuées et le rapport d'audit sur la certification des comptes reste en cours d'élaboration. Les extraits de comptes présentés ci-après sont des projets de comptes.
[2] Sauf indication contraire, les pourcentages mentionnés comparent les données de l'année 2019 aux données équivalentes de l'exercice 2018.
[3] Les données du trafic passager des aéroports gérés par TAV Airports sont prises en compte à 100 % conformément aux pratiques de communication financière de TAV Airports, y compris le trafic d'Istanbul Atatürk jusqu'au 6 avril 2019 (soit 16mpax). A la suite de la prise de participation par TAV Airports dans la société de gestion de l'aéroport d'Antalya à hauteur de 49 %, le trafic de cette plate-forme est intégré à 100 % depuis janvier 2018 pour les besoins de cette analyse alors que TAV Airports l'intègre uniquement depuis mai 2018.
[4] Le Groupe ADP a revu en avril 2019 ses liens avec les sociétés Société de Distribution Aéroportuaire, Relay@ADP et MZLZ-TRGOVINA D.o.o (Société de Distribution Aéroportuaire Croatie) et considère depuis exercer le contrôle exclusif sur ces entités. Comptabilisées précédemment selon la méthode de la mise en équivalence, ces sociétés sont consolidées par intégration globale depuis avril 2019.
[5] 
Chiffre d'affaires des boutiques côté pistes divisé par le nombre de passagers au départ (CA/Pax).
[6] Chiffre d'affaires et autres produits ordinaires diminués des achats et charges courantes opérationnelles hors amortissements/dépréciations d'actifs corporels/incorporels.
[7] Jusqu'au 31 décembre 2018, le Groupe présentait la quote-part de résultat des entreprises mises en équivalence sur deux lignes distinctes "Quote-part de résultat des entreprises mises en équivalence opérationnelles" et "Quote-part de résultat des entreprises mises en équivalence non-opérationnelles" jusqu'au 31 décembre 2018. Pour des raisons de non-matérialité, le Groupe constate depuis le 1er janvier 2019 la quote-part de résultat des entreprises mises en équivalence sur une seule ligne incluse dans le résultat opérationnel.
[8] La prévision d'EBITDA 2020 de TAV Airports, sous-jacente à la prévision d'EBITDA 2020 Groupe, repose sur les hypothèses de change suivantes : EUR/TRY = 6,87, EUR/USD = 1,12.
[9] La norme IFRS 5 "Actifs non courants et détenus en vue de la vente et activités abandonnées" s'applique aux activités de TAV Istanbul à compter de l'arrêt de l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk le 6 avril 2019 (voir communiqué de presse du 8 avril 2019). Le chiffre d’affaires et les charges de TAV Istanbul au titre des années 2018 et 2019 sont ainsi présentés dans une ligne distincte du compte de résultat intitulée "Résultat net des activités non poursuivies". Le chiffre d'affaires, l'EBITDA et le résultat opérationnel consolidés du Groupe ne prennent plus en compte l’activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk. Par ailleurs, la ligne "résultat net des activités non poursuivies" comprend également le profit faisant suite à la notification par les autorités turques de l'indemnisation due à TAV Airports pour fermeture anticipée de l'aéroport d'Istanbul Atatürk, net d'impôts et de l'impact de la sortie des actifs correspondant (soit 31 M€ avant élimination des intérêts minoritaires) (voir communiqué de presse du 26 décembre 2019).
[10] 
Prend en compte depuis le 1er avril 2019, l'effet de l'instauration par la loi de finances n° 2018-1317 du 28 décembre 2018 du dispositif laissant à la charge d'Aéroports de Paris 6% des coûts jusqu'alors couverts.
intégralement par le produit de la taxe d'aéroport.
[11]
 Hors effet éventuel sur les comptes d'ADP lié à la cession par l'Etat de la majorité du capital d'ADP (selon les dispositions de la loi PACTE).
[12] 
Soumis à l'approbation de l'Assemblée générale des actionnaires 2020 statuant sur les comptes 2019.
 

 
loader
Voir plus