Infrastructure

Le Groupe ADP réhabilite l'une des trois pistes
de l'aéroport Paris-Le Bourget

Le Groupe ADP a entamé la réhabilitation de la piste 03/21 de l'aéroport Paris-Le Bourget. Jusqu'au 5 octobre, une centaine de compagnons du groupe NGE vont se relayer pour remettre à neuf 1 800 mètres d'enrobés.
 
D'une longueur de 2 665 mètres, la piste 03/21 de l'aéroport Paris-Le Bourget a été construite en 1945-1946 avant une mise en service en 1951. La structure originelle de la chaussée est constituée d'une couche de surface (roulement + liaison) bitumineuse dont l'épaisseur varie de 9 cm à 11 cm sur les trente mètres centraux.
À la suite des analyses du laboratoire du Groupe ADP et après plus de 25 ans de service, une réhabilitation s'est avérée nécessaire pour remettre en état certaines parties de la couche de roulement.

« C'est cette surface qu'il nous faut remettre à neuf. Les couches inférieures ne font apparaître aucun défaut structurel. Nous ne rénovons donc que le strict nécessaire. Pour autant, nous avons souhaité tout mettre en œuvre pour favoriser le recyclage des éléments d'époque. Nous allons ainsi recycler les enrobés dans cette nouvelle surface, nous permettant d'atteindre un taux de recyclage des matériaux de plus de 40 % », souligne Thierry de Séverac, Directeur Ingénierie et Aménagement du Groupe ADP.

La piste 03-21 est essentiellement utilisée quotidiennement au roulage pour l'exploitation de la piste 07-25, afin de rejoindre différentes aires de trafic mais également pour les opérations de décollage et d'atterrissage pendant le "salon du Bourget" (SIAE) qui a lieu tous les deux ans.
 
« Le Groupe ADP nous a fait confiance grâce aux compétences acquises sur nos grands chantiers autoroutiers et nos références aéroportuaires [Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, aéroports de province et bases militaires]. Nous avons investi dans la formation sûreté propre aux aéroports pour tous nos collaborateurs et avons développé spécifiquement une application mobile de geofencing (barrière virtuelle en géolocalisation GPS) appelée « RedLight by NGE » pour sécuriser la circulation de nos engins. Nous mobilisons notre plus grande centrale d’enrobés pouvant produire 400 tonnes d’enrobés par heure. Enfin, dans le cadre de notre démarche qualité et environnementale, les enrobés rabotés sont revalorisés dans les formulations d’enrobés et mis en œuvre autour des regards de balisage ou d’assainissement le long de la piste », déclare Yoann André, Directeur Grands Travaux chez NGE.
loader
Voir plus